interview pour lefanzine ROTTEN EGGS SMELL TERRIBLE (Juillet 2012)

Tu nous fais un p’tit historique de ton label /distro ?

 

Salut ! Et bien l’aventure a commencé en Septembre/Octobre 96. En fait DEVIANCE n’était ni une asso, ni un label, ni une distro. C’était tout simplement un fanzine. Je venais de quitter l’asso ROCK-EPINE qui organisait des concerts punk-rock sur Epinal, et je voulais à nouveau m’investir dans la scène punk. Le fanzine a été créé pour faire vivre la scène punk-rock locale, pour donner un coup de pouce aux groupes, aux labels, distros indépendantes etc…  Le zine servait également à communiquer, à échanger des idées, faire passer des messages, à développer des contacts, à faire découvrir des groupes, assos, distros, collectifs, fanzines etc…  Le but étant de mettre un peu de chaos intelligent en proposant des informations dans un esprit libertaire et de façon alternative. Puis ensuite il y a eu l’organisation de concerts, la gestion d’une petite distro et enfin le label en 2001 qui compte désormais 34 co-prods….

Entre temps j’ai intégré également l’asso punk-rock de Nancy KANAL HYSTERIK qui gérait une toute petite distro à l’époque. J’ai continué en parallèle DEVIANCE et donc faisant partie des 2 assos il nous a semblé assez évident de fusionner les 2 distros respectives pour n’en faire qu’une, plus grosse, plus variée, plus riche. D’où la naissance de SUCETTE distro il y a quelques années… Comme KANAL HYSTERIK était aussi un label, la distro s’est développée au fil du temps avec les échanges de nos prods respectives et maintenant nous avons une distro assez conséquente avec plus de 1000 réfs (CD/LP/EP/DVD, badges, patchs etc..) en stock qu’on trimballe un peu partout en concerts, festoches etc… Y’a aussi le site internet avec vente en ligne, un catalogue dispo sur simple demande.

 

Qu’est ce qui t’a pris de faire un label au départ, c’était pour faire le malin devant les filles parce que tu ne savais pas leur jouer de la guitare ?

 

Houlala !!! Niveau guitare, c’est pas gagné !!! J’en ai bien 2 chez moi mais je n’ai jamais réussi à en jouer… En fait je n’ai jamais pris le temps d’apprendre non plus il faut bien l’avouer… Donc pour les oreilles des potes c’était vraiment préférable de faire un label plutôt qu’un groupe !!! Mais le label a été créé un peu par hasard en fait. Jean-Jean MALOKA cherchait de l’aide pour sortir le LP 10′ d’INNER TERRESTRIALS «Enter the dragon». J’ai filé un coup de main pour sortir ce skeud et ensuite j’ai attrapé le virus… Donc naissance du label pour continuer à sortir des disques de groupe que j’aimais bien en co-prod avec plus ou moins des labels de potes… Le label compte aujourd’hui 34 co-prods…

 

Le premier carton de disques que t’as reçu ça devait être sacrément excitant ?

 

C’est clair !!! T’es comme un petit gamin qui reçoit son premier jouet ! Il faut dire qu’il y a quand même pas mal de taf pour sortir un disque et ça prend beaucoup de temps parfois. Donc t’es super impatient de recevoir le bébé entre les mains ! Tu regardes tout de suite si la pochette est nickel, si le skeud a le son qui va bien, s’il n’y a pas de défaut etc… Il y a toujours une certaine excitation qui t’envahit quand tu reçois les paquets.

Ensuite tu es super content d’annoncer la nouvelle au groupe dont tu as sorti le skeud, aux labels qui ont filé un coup de main. Il y a aussi toute la promo à faire (flyers, internet, le courrier, etc…). Et tu es super impatient de le faire découvrir également lors des concerts derrière ton stand.

Je trouve encore beaucoup de plaisir à sortir des disques et tant que ça continuera, le label poursuivra ses activités.

 

C’est quoi les difficultés que tu rencontres ? Dans les prods, dans la distro ?

 

Pour les prods, je ne rencontre pas vraiment de grosses difficultés car on gère tout à deux (Moutch Kanal hysterik et moi). Le simple ras le bol, ce sont les gens/labels qui ne prennent même plus la peine de répondre aux mails/courriers que tu leur envois lorsque tu cherches des labels pour une co-prod. Le plus drôle, c’est que ça concerne surtout le France (du moins c’est mon impression…). Car je reçois beaucoup plus de réponses positives ou non d’Allemagne, République Tchèque, Angleterre etc… que de France… Tu te poses parfois des questions… Les labels qui répondent en France, ce sont toujours les mêmes, et c’est pour cela aussi qu’on fait beaucoup de co-prods ensemble. De plus je connais pratiquement tous les mecs de ces labels qui sont devenus pour certains des bons potes. Ca aide aussi ça !

Concernant la distro, le gros problème c’est indiscutablement les prix des frais de port de la Poste qui ne cessent d’augmenter ! Ca coûte un max de fric !!! On sort pas mal de prods, on fait pas mal d’échanges, de ventes par correspondances avec la distro, donc ça coûte de plus en plus cher. Pour nous ça reste un gros budget ! Même chose pour la personne qui ne veut commander qu’1 ou 2 LP. Pour 1 LP à 8€ il y a maintenant 5€ de frais de port !!! Donc vu le prix des frais de port, vaut mieux grouper les commandes avec des potes et commander plus de skeuds… Donc pour contrer ça, on essaie au maximum et le plus souvent possible d’utiliser les plans punkposte ! Par exemple un pote (Jérôme BLACKOUT BRIGADE merci à toi !) est parti en Bretagne pour voir sa famille semaine dernière, et du coup il a pris 3 paquets de skeuds pour MASS PROD, GENERAL STRIKE et SUBVERSIVE WAYS. Tout les labels/distros essaient de s’entraider et ça c’est positif et assez efficace.

 

Et les bons moments et puis tu dois bien avoir une histoire ou une anecdote rocambolesque ?

 

Il y a plus de bons moments que de mauvais à vrai dire. On a fait de super rencontres, de belles amitiés se sont créées au fil du temps avec des groupes, des personnes qui s’occupent de labels, distro, fanzines, des gens qui viennent à nos concerts ou qu’on a rencontré un peu partout etc… C’est pour cela qu’on continue.

Pour la petite histoire en voici une qui m’a bien fait sourire dernièrement… Une nouvelle salle de concerts (SMAC) va voir le jour d’ici 2013 à Epinal. Le directeur, qui vient d’être mis en place pour gérer ce projet, a voulu me rencontrer pour que je lui présente notre asso etc… et il m’a demandé ou était notre magasin/local ??!! Ah ah ah !!! Ca m’a fait bien rire !!! Car si en vendant des CD / LP à 8€ on pouvait louer un local ça se saurait !!! Ce qui me gène le plus la dedans, c’est que ce soit un directeur d’une future SMAC (donc supposé connaitre le milieu des concerts, de la prod, etc…) qui me demande ça ! Comme disait Noir Désir, on fait décidément partie de la même planète mais certainement pas du même monde…

 

T’es comme moi, t’as des journées de 24 heures, ça te bouffe pas mal de temps tout ça, t’arrives à gérer ta vie à côté ?

 

C’est une chose inévitable lorsque tu créées une asso assez qui reste assez active. Ca prend un temps de fou surtout la distro et le label d’ailleurs ! Entre l’orga des prods, la mise à jour de la distro, les échanges, la promo, les concerts etc… c’est vrai que ça prend un temps de dingue ! Surtout que je ne fais pas ça à temps plein puisque je taffe dans une usine la semaine… Mais quand tu aimes ce que tu fais et que cela reste une passion pour toi, tu ne comptes pas ton temps ! L’asso fait partie intégrante de ma vie et le punk-rock est avec moi tous les jours. Le punk n’est pas une mode mais bien un style de vie. Et pour bien profiter des autres moments de la vie, il suffit d’être avant tout bien organisé.

Côté plus perso, je jouais dans une petite équipe be basket et je faisais partie du comité pour faire vivre ce club mais je viens d’arrêter cette année… Je fais aussi beaucoup de VTT et quelques balades car nous avons une belle région. On essaie aussi de partir de temps en temps avec ma copine faire un peu de camping à droite à gauche.  A part ça, j’essaie de partager le plus de temps avec ma copine, mes parents, mes potes et mes deux filleules…. Mais le temps c’est vraiment ce qui manque par moment…

 

PANX par exemple dans les années 90 il sortait tout tout seul… Visiblement la plus part des productions sont des coproductions maintenant ? ça se passe comment les contacts ?

 

En fait comme DEVIANCE et KANAL HYSTERIK sont deux labels à part entière mais qui ont la même caisse/compte bancaire, il est difficile financièrement de sortir que des disques toujours seul car ça coûte tout de même un bon paquet de fric !!! Donc la co-prod est un bon moyen de sortir des disques puisque ça te fais moins de fric à investir que si tu étais seul à la base. Du coup tu peux sortir plus de disques et plus souvent. En plus côté promo c’est super chouette pour les groupes car tu peux être distribué un peu partout du coup. Si tu fais une co-prod avec un label anglais, allemand , japonais et vénézuelien par ex, ton disque va être distribué dans différents pays etc…

Pour en revenir aux années 90 et à PANX par ex,  c’est peut-être un choix de travailler seul à 100% pour être complètement autonome, libre de tes prods et rester le plus indépendant possible. Ceci dit la grosse différences avec les années 90, c’est que tu vends beaucoup moins de disques aujourd’hui. Malheureusement c’est un fait incontournable. Tu peux trouver toutes les explications que tu veux mais c’est bien la triste réalité.  Donc difficile de presser des CD à 1000 ou 2000 ex mis à part pour un groupe assez connu. Aujourd’hui si tu presses à 500 c’est déjà bien et souvent il t’en reste encore quelques copies chez toi que tu n’arrives plus à dealer…  Combien de fois j’entends les gens dire derrière mon stand «  Ah ça vient de sortir cool ! J’vais pouvoir me le graver ! ». Certains n’en ont rien à foutre de savoir que tu t’arraches au max pour faire vivre la scène. Pour eux, c’est de la simple consommation de disques. Il n’y a aucune compréhension par rapport au soutien de la scène punk indépendante, ils ne comprennent pas tout ce qu’il y a derrière. Donc la co-prod reste un bon moyen de produire des groupes que tu aimes (connus ou pas) et de ne pas avoir trop de disques à dealer par label. Tu peux prendre plus de risques. Si tu bosses seul, tu vas produire des groupes que tu supposes bien dealer. Tu n’auras guère de choix car financièrement les problèmes risquent de venir plus vite que prévu. Fais le calcul c’est simple ! Si tu produis 3 ou 4 LP (coût 1500€ à 2000€ par LP) que tu n’arrives pas à distribuer les disques, tu vas vite comprendre ta douleur… Même si avec un label le but n’est pas de dégager des bénéfices, il faut tout de même équilibrer les comptes de l’asso, donc éviter de perdre trop d’argent… Et cela vient de plus en plus difficile pour tout le monde…

Pour les contacts, ce sont des rencontres que j’ai faites depuis toutes ces années à trainer dans les concerts etc…, des potes qui ont monté leur propre label et parfois aussi simplement par internet ou des groupes qui te contactent directement. Par ex il y a des personnes avec qui je suis en contact depuis des années et que je n’ai jamais rencontré ! Pourtant on continue à faire encore des co-prods ensemble !

 

Au niveau de la distro c’est plus efficace via internet (par correspondance en fait) ou quand tu restes assis derrière tes bacs dans un concert en espérant qu’aucun gobelet de houblon dégouline sur tes disques ?

 

Pour nous, le plus efficace ce sont indiscutablement les concerts et festivals même si bien souvent les skeuds sont arrosés par la bière !!!! Car tu peux discuter avec les gens ! Donc si le mec ne connait pas le groupe et qu’il hésite à se procurer le skeud, il va te demander et parler avec toi. Il y a un échange qui porte souvent ses fruits. C’est ce que j’aime aussi avec la distro, le contact avec les gens. Mais depuis ces dernières années on peut noter une augmentation des ventes via internet et notre site web. C’est devenu incontournable ce moyen de distribution. On a hésité longtemps en fait avant de mettre les ventes en ligne sur notre site. Et puis finalement avec la demande qui ne cessait de s’accroitre, on s’y est mis comme beaucoup de monde… Encore un truc en plus à gérer mais bon difficile de faire autrement dans le monde dans lequel on vit… C’est Moutch qui gère le site, moi je n’aime pas ça, je préfère les concerts…

 

Eddy Barclay il a fait sa carrière avec Sylvie Vartan et toi c’est quoi les groupes qui sont indissociables de ton label ?

 

Je ne pense pas qu’on puisse faire une telle comparaison car je n’ai jamais vécu de mon label et je ne le ferai jamais. Mais ceci dit un groupe comme HEYOKA restera un groupe qui a marqué le label puisque le nom DEVIANCE vient d’un de leur morceaux ! Une petite récompense en sorte ! De plus je connais tous les membres du groupe depuis des années, donc des liens se sont créés. Et je suis bien content de sortir prochainement leur nouvel album en co-prod avec MALOKA et ZONE ONZE rds. Il y a aussi HUMAN COMPOST de Besak. J’adore le groupe et tous les membres sont de bons potes. Donc je suis toujours OK dès qu’ils sortent un nouveau disque ! Même chose pour EXOGENE qui sont de bon amis, donc je les ai aidés pour les 2 albums. Il en sera de même pour le troisième (s’il y a…).

Mais DEVIANCE n’est pas non plus une multinationale du disque avec 50 sorties de disques par mois et un chiffre d’affaire à développer tous les mois. Donc j’essaie d’aider le plus de groupes possibles tout en me faisant plaisir. Il y a eu aussi des coups de coeur avec des groupes que je ne connaissais pas trop comme A//NARCOLEPSIA du Vénézuela qui fut pour moi une très bonne surprise !

 

Henri Rollins, lui je ne sais pas si il écoute Sylvie Vartan mais il écoute du jazz et toi t’as sorti ou a envie de sortir des trucs qui sortent du cadre de notre scène déjà assez éclectique, quand même !?

 

Je n’écoute pas que du punk même si c’est ce qui tourne à 95% dans ma chaine. J’aime beaucoup le gothique, cold-wave, indus (CLAN of XYMOX, BAUHAUS, JOY DIVISION, The SISTERS OF MERCY, VIOLET STIGMATA, CORPUS DELICTI, DEAD CAN DANCE, MINISTRY etc…). Par ex je suis un « fan » de The CURE depuis l’âge de 13-14 ans… Je suis complètement mordu aussi par NEW MODEL ARMY dont j’ai pratiquement tous les albums !!! et que j’écoute au moins 1 ou 2 fois par semaine depuis des années !.

Donc un LP de CLAN of XYMOX ou NEW MODEL ARMY par ex serait un petit plaisir personnel assez fort !!!

 

Si tu devais changer quelque chose dans ton parcours ce serait quoi ?

 

Pas grand chose en fait car je ne suis pas quelqu’un qui vit dans les regrets… Juste peut-être de ne pas avoir plongé dans le punk encore plus tôt que je ne l’ai fait…

 

Je suis certain que tu as plein de projets ?

 

Oui, il y a encore plein de bons projets à venir. Tout d’abord le 2ème album version LP des amis d’EXOGENE (hybrid-punk-HC made in Vosges) qui devrait arriver fin Janvier avec également le 1er album de GERANIÜM (crust Strasbourg).

Puis dans les tuyaux, il va y avoir le 1er LP de BLACK CODE (crust-métal de Besak avec des membres de HUMAN COMPOST et XAROS), le 5ème LP de SIMBIOSE (crust-core Portugal), le split LP SHÄID (crust-grind Nancy) / WILD DÖGS (fast-punk-HC-rock’n’roll Espagne), le 1er LP des amis de TOXIC HOPE (crust made in Vosges), le nouveau album LP/CD d’HEYOKA, CD de LUTA ARMADA (punk Brésil) et 1er LP de HELLO BASTARDS, (fast-political-punk-HC-crust Anglais). Voilà, ça fait déjà pas mal avec tout ça.

Merci à toi pour tes questions et  ton intérêt. Ca fait toujours plaisir de participer à des zines comme le tien.

Pour nous contacter : http://steph.deviance.free.fr. N’hésitez pas !

Up the punx !!!

Stéph